Vivre une grossesse – IMG

2 4

mains bébé maman

Parce que quand on en arrive à une IMG, on ne sait vraiment pas à quoi s’attendre, du coup petit rappel de nos antécédents et une description succincte pourrait aider :

Lors de l' »écho-morpho » (écho du 2ème trimestre), il a été détecté un problème au niveau du corp-caleux dans le cerveau de notre bébé… mon Homme a tout de suite essayé d’entrevoir les solutions au problème (utopiquement), moi j’ai tout de suite su que si le cerveau est touché, il n’y a pas beaucoup d’alternatives. On nous a proposé deux alternatves : soit pour suivre la grossesse jusqu’au bout soit procéder à un IMG (interruption Médicale de Grossesse). On nous a aussi expliqué que si toutefois nous allions jusqu’au bout de la grossesse, notre fille, si elle survivait à la naissance, serait certainement aveugle, épileptique, retardée au niveau psychomoteur, avec une espérance de vie inconnue et j’en passe.

Nous avons donc décidé de procéder à une IMG (Interruption Médicale de Grossesse).

A ne pas confondre avec IVG (Interruption Volontaire de Grossesse qui doit respecter des dates et qui ne peut être faite après 14 semaines d’aménorrhée). L’IMG est faite pour interrompre les grossesses plus avancées.

Lorsque l’on est dans notre situation (2 alternatives) le protocole médical veut qu’il est obligatoire qu’un collège de médecin se regroupe en comité pour décider si l’IMG est autorisé ou pas. Il nous a fallu également passer devant un médecin spécialisé dans le problème en question du bébé pour pouvoir s’assurer que nous étions bien au courant des tenants et des aboutissants (surtout pour les couples qui déciderai de garder le bébé malgré tout). Pour notre part, nous étions convenus depuis bien longtemps que nous ne voulions pas aller plus loin.

Je ne donne ici que mon avis, mais j’estime que ce n’était pas lui offrir une vie, aussi courte soit elle.

Nous avons donc fait tous nos rendez-vous (IRM, spécialiste cérébral bébé, etc…) poussant cette période à 1 mois. Au début, je trouvais que c’était une torture de faire attendre les couples entre l’annonce du problème et l’arrêt de la grossesse, mais après coup, je trouve que le mois écoulé m’a permis de prendre conscience de tout ce qui nous arrivait (et il le fallait parce que c’est brutal quand même !)

Enfin, une fois le rendez-vous pris pour l’accouchement, tout s’est passé dans des conditions, je dirai, professionnelles et humaines.

Tout d’abord l’IMG, n’est autre qu’un accouchement habituel avec en plus, un gynécologue qui procède à l' »endormissement » du bébé.

Ce sont des accouchements prévus le matin dès la 1ère heure, permettant ainsi aux équipes de sage-femmes qui interviennent d’être « fraîche » car comme on vous l’explique, ce sont des accouchements pénibles pour eux aussi..

L’équipe de sage-femme que j’ai eu, était au top. Le protocole voulait que pour compenser la douleur psychologique de cette galère, tout était fait pour qu’il n’y ai aucune douleur physique. Je n’ai donc pas connu les joies des contractions !

J’ai cela dit connu l’accouchement par voies basses avec le package habituel : la sonde, la péridurale, les poussées,… mais pour de bon, comment peut-on dire que c’est le plus beau jour de sa vie ???!

On nous a demandé si nous souhaitions voir notre fille après l’accouchement malgré qu’elle soit sans vie ; ce que nous avons bien évidemment accepté. Nous tenions à la rencontrer pour lui dire au revoir et inconsciemment / viscéralement ne pas la laisser seule, ne pas l’abandonner même si ce n’était pas un abandon (c’est là où on découvre ce fameux lien maternel !) Je comprends les parents qui ne souhaite pas voir l’enfant après, peut-être pour ne pas avoir d’ « image souvenir » qui pourrait être douloureuse, mais nous ne regrettons absolument pas ! Elle était toute petite mais toute jolie et il m’a même semblé qu’elle souriait…

Aujourd’hui, je suis en mode galère avec les inconvénients de ma nouvelle grossesse mais quand je repense à cette rencontre, il me tarde…

 ^^

4
2 Comments
  • Pib
    avril 1, 2016

    <3

  • Cécile
    avril 2, 2016

    Après avoir connu le pire, tu vas connaître le meilleur…et je suis heureuse pour votre Bonheur à venir à tous les 3 <3

Laisser un commentaire